Jean-Loup Bernard (US.Anais), bénévole du mois

Publié le 13/06/2018

De l’ombre à la lumière. Tel peut être résumé le portrait de notre bénévole de février qui œuvre depuis plus de 25 ans, sans faire de bruit, mais avec une vraie efficacité au service des joueurs, de son club d’Anais et de notre football. 

Contrairement à certains Jean-Loup Bernard, Vice-Président de l’U.S. Anais depuis bientôt 15 ans (en teeshirt bleu sur la photo), n’a peut-être pas eu une grande carrière de joueur, mais en revanche, son palmarès de dirigeant est exceptionnel. Un bel exemple pour beaucoup en termes de dévouement et de sens de l’intérêt général.

Un dirigeant au long cours
Arrivé de Paris en 1970, pour rejoindre sa famille Charentaise, Jean-Loup signe sa première  licence de dirigeant à Champniers. Après quelques brouilles internes, comme il en existe dans les clubs, Jean-Loup file chez les voisins de Brie. Cinq ans comme secrétaire, il devient arbitre capacitaire durant 8 ans, à Brie puis à Champniers où il est retourné. Entre-temps, il suit son frère qui va jouer à Leroy. Il y reste 2 ans. Puis retour à l’Etoile. De nouvelles dissensions apparaissent à nouveau, et il crée, avec d’autre amis, le club éphémère du T.U.C (Trait d’Union de Champniers ) qui joue sur les installations d’Anais. Le club s’arrête après 3 ans d’existence, et Jean-Loup rejoint le club d’Anais, club beaucoup plus stable lors de la saison 92-93. Quelques années après, il devient Vice-Président du club. Il s’occupe plus particulièrement de l’intendance des joueurs de l’équipe A avec de multiples facettes (dirigeant – soigneur – juge touche de temps en temps…), équipe qui évolue très honorablement dans le championnat de 3ème division de District. 

Un bénévole pur et dur
Il apprécie depuis son arrivée dans le club, l’ambiance et la convivialité qui y règnent. Il est très satisfait du comportement de tous et surtout que ce club rural puisse continuer à vivre. Jean-Loup n’est pas un homme à se poser trop de questions. Il fait son travail de bénévole en s’investissant dans toutes les activités du club. C’est pour l’ensemble de sa carrière qu’il est mis à l’honneur, aujourd’hui, à travers cet article. 

Un sage et un poète. « Jeannot est arrivé au club avant moi. Je le connais depuis plus de 15 ans, 15 ans d’amitié et de fidélité. Avec tout le respect que je lui dois, je tiens à préciser que Jeannot, c’est « la bonne pâte », le bon père de famille qui prodigue les premiers soins aux joueurs en cas de blessure. Avec sa double casquette de sage et de poète, il a toujours un mot gentil avec les enfants de l’école de foot. Au Noël dernier, il a composé un poème à destination des bambins et quelques mots aimables à destination des parents qu’il veut responsables, respectables, et irréprochables. Beau programme qui ne peut qu’honorer l’Homme qu’il est. »
Jean-Charles Guiguen, Président de l’US.Anais.

Un hommage unanime et mérité
Le Président aime narrer une anecdote qui résume bien la personnalité de Jeannot faite de souplesse et d’ouverture d’esprit. Lors de la réfection des peintures des locaux du stade par les joueurs sa vieille voiture a eue droit à une peinture neuve bicolore du style d’une célèbre voiture d’une série américaine. Jeannot a laissé faire, comprenant la plaisanterie des joueurs…Pour terminer, son Président tient à rajouter, que « …c’est naturellement, en toute sincérité et en toute connaissance du personnage, que j’ai proposé Jeannot pour cette récompense bien méritée. A travers lui, c’est tout le club qui est fier de cette reconnaissance. Félicitations Jeannot pour cet hommage unanime« .

Reportage réalisé par Jean-Claude Renon

Par Gilles ROUFFIGNAT

Articles les plus lus dans cette catégorie