Convention pour les scolaires

Crédit photo : Richard Loyant

Le ministère de l’Éducation nationale et son homologue des Sports ont renouvelé la convention qui les unit à la FFF depuis 2014, lundi 28 mai au Stade de France.

Le ministère de l’Éducation nationale, le ministère des Sports et la Fédération Française de Football ont renouvelé la convention qui les unit depuis 2014, à l’occasion d’une cérémonie organisée lundi 28 mai au Stade de France, en amont du match France-Irlande. Le partenariat a été signé par Jean-Michel Blanquer, Laura Flessel et Noël Le Graët, au côté de l’Union nationale du sport scolaire (UNSS) et de l’Union sportive de l’enseignement du premier degré (USEP), également parties prenantes de la convention.

Le partenariat vise à favoriser la pratique du football en milieu scolaire par la mise en place d’actions communes de découverte, de développement, de formation et de promotion. Le film Fiers d’être Bleus, produit par la FFF pour encourager l’Équipe de France lors de la Coupe du monde 2018, a ainsi été envoyé à l’ensemble des écoles pour être projeté auprès des élèves.

Réaction de Noël Le Graët, président de la FFF
« Nous sommes très attachés à notre convention avec le ministère de l’Éducation nationale. La Fédération, avec le football amateur et le haut niveau – avec nos pôles Espoirs et nos sélections nationales – sont profondément impliqués dans l’éducation de nos jeunes. De nombreuses actions éducatives et citoyennes, complémentaires de l’enseignement, et la pratique du jeu sont réalisées tous les jours, sur tous les territoires, partout en France, grâce au football et à l’engagement de nos 35 000 éducateurs et des dirigeants de club bénévoles, à l’image du Programme éducatif fédéral ou de l’accompagnement scolaire. Nous venons de réaliser un film sur La Marseillaise qui, en accord avec M. le ministre Jean-Michel Blanquer, va être diffusé dans toutes les écoles d’ici à la Coupe du monde. Le football est souvent considéré comme le troisième lieu éducatif, après les parents et l’école. Il ne peut pas tout faire, mais il porte des valeurs et assume pleinement son rôle. »

Par Gilles ROUFFIGNAT

Articles les plus lus dans cette catégorie