Vindelle et le GSF Portugais en tête

Publié le 07/11/2018

Après sa nette victoire contre Grande Champagne (7-1), le GFS Portugais poursuit sa course en avant en poule B.
 
Nous le prédisions, cette cinquième journée pouvait décanter la situation en D2. Vindelle sans surprise et le GSF Portugais grâce à une belle victoire à l’extérieur confirment leurs ambitions. Vindelle aligne cinq victoires pour autant de matches et survole la D2. 
 
Poule A : Vindelle poursuit son parcours sans faute en s’imposant 5-1 contre Chabanais Exideuil. Voila un cinquième succès de l’ASFCV qui faite des vindellois l’une des 7 équipes à 15 points après 5 matches. Ruffec B obtient un très bon réusultat à Ruelle 1-1. Les Forgerons partaient pourtant favoris car devançant leurs adversaires de cinq longueurs et jouant à domicile. Bonne opération des nordistes en conséquence. Son dauphin, Aigre, à l’extérieur, contre Charente Limousine B, et Brie, chez lui face a Verdille, l’emportent sur le plus petit des scores, à savoir 1-0. Un succès important pour rester au contact du leader, mais oh combien difficile à obtenir comme l’indique le score. On imaginait bien que l’Elan Charentais s’imposerait sur La Roche Rivières B malgré son déplacement dans la cité Rupificalienne, mais que les locaux vendraient cher leur peau. Les nordistes étaient plus forts et s’imposent 3-0. Même résu!tat de Montbron sur le terrain de Lessac (3/0). Une grosse surprise puisque les deux equipes figuraient à égalité avant la rencontre.
Vindelle mène le bal avec15 points. Il devance L’Elan, Brie et Aigre de trois longueurs. En raison de son nul, Ruelle B décroche du paquet de tête. Il accuse deux points de retard sur le trio des seconds. Chabanais Exideuil et Lessac ferment la marche avec un seul point (un nul et quatre défaites).
Poule B : le choc au sommet entre Les Portugais et Barbezieux Barret B se solde par la victoire des Angoumoisins 2-1. La partie fut très disputée.  Le GSFP, malgré son déplacement, engrange trois précieux points face a un rival direct. Autre fait qui retient l’attention, l’avalanche de buts à Saint Michel samedi soir. St Michel, favori de l’Isle d’Espagnac, l’emporte 7-3. 10 buts au total, assez rare à ce niveau de la compétition. On imagine que le souci majeur des deux équipes était de marquer. Parfait pour l’esprit, excellent pour les spectateurs, un peu dur pour les gardiens ! Saint Yrieix B bénéficiait des faveurs du pronostic en recevant la B de Villebois Haute-Boëme et remporte logiquement la match (3-1). Les Arédiens savaient que leurs visiteurs étaient à la peine, tant en attaque qu’en défense. Encourageant pour les visiteurs d’avoir scoré au moins une fois car ce n’est pas fréquent. Jarnac B, plutôt performant dans ce début de championnat, en jouant chez lui face à Chateauneuf visait bien entendu la victoire et espéraient certainement améliorer notablement leur goal-avérage puisque la défense de Chateauneuf, son visiteur parait un peu friable. Pas du tout et c’est même en ayant douté jusqu’au coup de sifflet final que les Jarnacais l’emportent (1-0). Belle résistance des Castelnoviens ! Saint Brice plie 2-1 sur le terrain de Merpins face à la B locale. Les Saint Briçois plient une fois de plus sur un petit écart sans démériter. La réussite ne leur sourit pas … ou le manque de réalisme. C’est dommage, cette équipe possède des qualités qui font que les affaires devraient vite s’arranger. Enfin, pas de vainqueur entre Grande Champagne et Sud Charente. C’était un duel de costauds. Ils ont chacun fait de bonnes choses, le partage des points confirmant qu’il n’existe pas d’écart entre eux. Résultat 2-2.
Le GSF Portugais, suite à son succès, la défaite de Barbezieux Barret B, le nul de la JS Grande Champagne et de Sud Charente, se retrouve seul en tête avec un capital de 13 points. Jarnac B qui fait également une un très bon début de saison, occupe la deuxième place à une longueur, Sud Charente prenant la suivante un point plus en retrait. St Michel, Barbezieux Barret B et Grande Champagne les talonnent puisque à trois longueurs seulement du leader. Le reste du groupe accuse un retard non négligeable sur ces six équipes. Villebois Haute-Boëme B qui ferme la marche n’a toujours pas débloqué son compteur.
Michel Bourin

Articles les plus lus dans cette catégorie