Découvrez l’ES Champniers

Ce club, qui a fêté dignement ses 80 ans en 2017, fait partie de ceux qui depuis très longtemps alignent leur équipe fanion parmi les meilleurs de notre championnat départemental. Il a même, à plusieurs occasions, évolué au cours des dernières décennies, dans le championnat régional.

Année de création : 1937
Nombre de licenciés : 233
Président : Pascal Crenn
Entraîneur : Christian Soumagne
12 équipes portent les couleurs de l’ESC (vert) dans les compétitions seniors et jeunes.

80 ans déjà !
C’est en 1937 que le club a vu le jour, sous l’impulsion de la famille Cheminade, le père Marcel, ses deux fils Guy et Norbert, aidés pour la partie administrative par l’Abbé David, curé de la paroisse.

Le premier président fut Angel Grenet qui était aveugle et qui suivait les matches avec les yeux du cœur. La guerre éclata et le club fut mis en sommeil pendant ces années noires. En 1950 on décida de repartir après avoir aménagé le terrain du Bourg. En 1953 le club se hisse en 2ème division. Nouvelle étape en 1972 qui voit la création de l’école de football sous l’impulsion de Michel Bazoin et Jean Pierre Roy. Le club n’a connu que 8 Présidents dont Claude Plasseraud pendant 40 ans et Alain Lagarde pendant 20 ans. 

Trois entraîneurs ont laissé une forte empreinte, Jean Patarozzi pour une première montée en Ligue, Daniel Ladoux pour une remontée en Ligue et une finale de la coupe de la Charente et enfin Yann Compagnon pour une montée en Promotion d’honneur et une victoire en coupe de la Charente.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Près de 300 personnes ont participé aux 80 ans du club en juin 2017. Parmi les festivités, un match entre les anciens de Champniers, des joueurs actuels et des sympathisants venus de toute la Charente.

Equipe Aaprès 9 journées (et seulement 7 matches joués) en 1ère division, l’ESC occupe une 3ème place très convoitée à 2 longueurs des co-leaders Baignes et Roullet avec un capital de 14 points. Une situation particulièrement confortable puisque Baignes, compte un match de plus et Roullet en totalise deux. Evidemment, la mise à jour du calendrier, en cas de victoire, permettrait aux Chaniérots de passer devant ces deux rivaux directs. il faut cependant de tenir compte que la situation est encore plus favorable à Soyaux B, contre qui d’ailleurs, l’ESC doit jouer début mars. Champniers totalise 4 victoires face à Brie, Nersac, Lessac, Charente Limousine B, 1 défaite (à domicile) contre Roullet et 2 nuls face à Merpins et Baignes. Il ne fait pas partie des meilleures attaques avec 12 buts marqués mais possède une excellente défense puisqu’il n’a encaissé que 6 buts ce qui lui confère la place de meilleure défense. Champniers fait partie des postulants au podium, voire à la montée. Il possède un groupe très solide et complémentaire. Un peu d’efficacité offensive supplémentaire serait de nature à en faire un des favoris au titre. Attention, la concurrence est rude.

Equipe B : cette réserve de l’ESC évolue en poule A de D3 où elle effectue un parcours mi-figue mi-raisin. Elle figure en effet en milieu de tableau (7ème) avec un capital de 11 points correspondant à 3 victoires, 3 nuls et 2 défaites. Elle accuse un retard de 9 longueurs sur le leader Abzac, et bénéficie de 10 points d’avance sur le dernier. Défensivement, cette formation se situe parmi les bons avec 14 buts encaissés. Seules 3 équipes font mieux (6 et 13 buts). Son attaque a marqué 17 buts, ce qui n’est pas mal dans l’absolu, mais s’avère en retrait des meilleures (29 à 18 buts), seules deux équipes font moins bien. Dans une poule qui comprend sept réserves, et deux formations fanions qui évoluèrent longtemps à plus haut niveau (Abzac et Fontafie), les réservistes Chaniérots peuvent jouer un rôle de trouble-fête tout en paraissant capables de poser quelques problèmes aux meilleurs en fonction des effectifs qu’elle sera en mesure d’aligner.

Equipe C : elle évolue en poule C de D4. Cette formation occupe également, actuellement, la septième position comme la B, mais avec un point de moins pour un match de plus. Elle navigue entre le groupe des six de devant et celui qui constitue la fin du tableau. La formation classée juste devant elle compte en effet 4 longueurs d’avance, et celui qui suit immédiatement les Chaniérots étant distancé de 3 points. Ceux-ci présentent un goal-avérage de -1 but ayant marqués 16 buts et encaissés 17. Cette formation, évidemment devant pallier les défections ou besoins de ses aînées, demeure en mesure de se battre pour gravir quelques places plus haut, mais ce sera difficile. Pour cela, il lui faudrait montrer plus de réalisme offensivement. En fait, un domaine dans lequel les trois équipes de l’ESC ne sont pas parmi les meilleures.

Michel BOURIN

Articles les plus lus dans cette catégorie